14 février 2016

Un nouvel Horizon


Je suis bien content d’être allé à l’hôtel Horizon de Sutton, il y a quelques années, et de l’avoir vu dans son état de «relique des années 60». Mais je suis bien content aussi qu’il vienne de subir une cure de rajeunissement qui l’a mis au goût du jour.  

Les lieux d’hébergement d’où on peut faire du ski de fond sans toucher à son auto ne sont pas légion au Québec et l’hôtel Horizon fait partie du lot. Le réseau de sentiers de Plein Air Sutton se trouve juste derrière l’hôtel où ils cohabitent maintenant avec plusieurs chalets et emplacements de camping aménagés par Huttopia, l’entreprise qui a aussi repris l’hôtel.

Le «nouvel» hôtel Horizon a ouvert ses portes en décembre et c’est là que je suis allé passer la fin de semaine de la Saint-Valentin pour faire du ski en famille. On a fait moins de ski que prévu, parce qu’on est tombé sur les deux journées les plus glaciales depuis le début de l’hiver. Mais on a passé du bon temps à l’hôtel grâce à sa piscine intérieure ensoleillée et son nouvel aménagement.

L’hôtel a été rénové dans le style «rustico-moderne» si en vogue en ce moment. Il y a beaucoup de bois, des tapis en forme de peau d’ours dans le salon et quelques vieilles photos de l’établissement accrochées dans le restaurant.

Ce qui nous a vraiment plu,  c’est la nouvelle configuration des chambres. Pour le plus grand bonheur des parents, la plupart possèdent une «cabine pour enfants» - une mini pièce fermée dans laquelle il y a deux lits superposés. Ce qui permet à papa et maman d’avoir leur intimité dans l’autre partie de la chambre.

L’hôtel a encore un peu de chemin à faire pour me séduire complètement. Les couloirs sont mornes et froids. Le resto n’est pas ouvert le midi, ce qui est un vrai problème dans un hôtel se trouvant assez loin du cœur du village. Et surtout, l’arrimage avec le centre de ski de fond laisse à désirer.

D’abord, il faut vraiment savoir qu’une piste de ski de fond passe juste derrière l’hôtel. Même si on peut acheter son billet de ski à l'hôtel, il n’y a aucune indication sur place à part une carte des sentiers épinglée sur un panneau dans l’entrée.

Ensuite, le nouveau chemin qu’Huttopia a aménagé derrière l’hôtel pour donner accès à ses chalets coupe une piste de ski juste au pied d’une pente, ce qui me semble un brin dangereux. J’avais l’habitude d’arriver là à toute vitesse, par la géniale descente que nous offre la piste 2 en serpentant vers l’hôtel. Maintenant, il faut se montrer plus prudent au cas où une auto nous couperait la route.

Finalement, le fait que le bois soit rempli de villégiateurs-pas-du-tout-skieurs représente une «menace» pour les sentiers de ski. Pendant le week-end, j’ai vu plusieurs sections de pistes qui avaient été piétinées par des raquetteurs dans ce secteur du réseau.

Quel bonheur ce serait de voir tous les chalets bordant maintenant les pistes miraculeusement envahis par une horde de skieurs de fond. Mais bon, je ne pense pas que le ski de fond soit assez populaire au Québec pour que ça arrive un jour.

Aucun commentaire: