06 avril 2003

Camp Mercier

Pour le skieur montréalais, le Camp Mercier est une magnifique destination week-end particulièrement attrayante en début et en fin de saison.

Situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Québec et à 700 mètres d'altitude, le Camp profite en effet d'un enneigement exceptionnelle. Pour en profiter, mieux vaut louer un des 18 chalets de la SEPAQ situés à proximité du Camp puisque celui-ci est plutôt isolé.

Tous les sentiers du centre sont larges et très bien entretenus. Il ne faut donc pas hésiter à se lancer sur les pistes classées «difficiles». Après tout, on ne voyage pas aussi loin pour skier sur le plat!

Serpentant dans une épaisses forêt de conifères, les boucles 12 et 13 sont particulièrement attrayantes. Piste juste assez large, longues montées suivies de descentes agréables ne comportant pas le moindre virage risqué, jolis refuges en bois rond, paysage magnifique... On peut difficilement demander mieux.

3 commentaires:

Francis Poisson-Gagnon a dit...

Complètement d'accord. Les pistes sont superbes, dommage que ce centre ne soit pas ouvert plutôt en saison comme le fait la Forêt Montmorency étant donné l'enneigement précoce dans ce coin. La loppet 44 km entre le Camp Mercier et la Forêt Montmorency est très agréable à faire, un bon défi!

Yannick Maltais a dit...

Première visite cette fds. Je vous conseille le trajet 14A en passant par la 13, 19km. On monte beaucoup pour le premier 1/3 jusqu'au premier refuge. De là on a une vue incroyable vers l'est. Pour le reste, c'est plus tranquille et majoritairement descendant. Avec 3 refuges sur le trajet, on prend le rythme voulu.

Yannick Maltais a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.