15 février 2020

Dans l'arrière-pays de Saint-Hippolyte

Mes amis, les conditions de ski sont extraordinaires en ce moment dans les Laurentides.

J’en ai profité au maximum cet après-midi en faisant une fantastique randonnée dans les sentiers d’arrière-pays de Saint-Hippolyte.

On n’entend pas souvent parler de ces pistes qui sillonnent les collines au sud-ouest de la municipalité. C’est dommage parce qu’elles mériteraient d’être mieux connus. On y fait de l’excellent ski dans un coin de pays riche en relief où on se sent très loin de la civilisation.

Ce réseau possède une entrée principale : un point d’accès situé sur le chemin du lac Morency où on a intérêt à arriver tôt la fin de semaine parce qu’il est pourvu d’un très petit stationnement. 

Je suis parti de là aujourd’hui, puis j’ai fait moins d’un kilomètre sur le «Sentier Écologique» (méchant nom…) avant de bifurquer sur le sentier Ogilvy pour me diriger vers le cœur du réseau de Saint-Hippolyte.   

Quand je vous dis que les conditions sont bonnes...
Belle descente ouverte sur le sentier Ogilvy.
Ce joli sentier grimpe dans une colline puis nous fait un petit cadeau : cette belle descente ouverte où on peut faire des virages entre les arbres.

Un peu plus loin, le sentier Ogilvy débouche sur ma piste préférée à Saint-Hippolyte : la 6X.

J’aime la 6X parce qu’elle forme une extraordinaire descente en dévalant une colline où on perd très vite 80 mètres d’altitude.

Je l’ai descendue aujourd’hui avec un sympathique couple, qui testait des nouveaux skis. Sur le coup, j’ai bêtement oublié de leur demander leurs noms ; mais comme le gars est un lecteur de mon blogue, je sais maintenant que j'ai passé un petit moment avec Guylaine et Martin.

En bonne position dans la grande descente sur la 6X.
Grâce à eux, j’ai quelques photos de ma descente qui a été mémorable. La piste était encore peu tracée, alors j’avais beaucoup de belle neige poudreuse où faire des virages. Conditions idéales pour mes gros skis KOM qui m’ont bien fait paraître…

Après cette descente magique, je me suis retrouvé sur une piste historique, la MOC. Je l’ai empruntée pour rallier la Johannsen qui contourne la colline par le nord en passant par un impressionnant étang à castor.

J’ai ensuite remonté la colline par la Garette. C’est moins abrupt de ce côté que sur la 6X. Mais disons que c’est quand même une bonne montée…

Il y a une autre jolie piste dans ce coin, la Passe. J’ai eu le bonheur de la tracée aujourd’hui.

J’étais de bonne humeur quand j’ai repris le sentier Ogilvy pour retourner à mon point de départ. Voilà une randonnée que je n’oublierai pas de sitôt.  

La Hannsen?
Non, la Johannsen.
J'aime beaucoup les écriteaux faits mains qu'on trouve dans ces sentiers.
L'étang à Castor sur la Johannsen.
Le secteur tel qu'il apparaît sur le site web OpenSnowMap.

Aucun commentaire: