11 janvier 2015

Une virée sur la Gillespie


Chaque année, début janvier, je fais ma «randonnée Jackrabbit» pour honorer la mémoire d’Herman Smith-Johannsen, le père fondateur du ski de fond québécois.

Jackrabbit est mort le 5 janvier 1987, à l’âge inimaginable de 111 ans. Il a fait du ski de fond dans les Laurentides pendant plus de six décennies, contribuant plus que quiconque au développement de ce sport au Québec. Et il serait certainement un héros national s’il avait été un pur laine plutôt qu’un immigrant venu de Norvège.

Pour me souvenir de ce grand bonhomme, j’essaie toujours de faire une randonnée «à l’ancienne», dans un sentier étroit et tracés uniquement à pas de ski. C’est pour cette raison que je me suis ramassé sur la Gillespie, un légendaire sentier reliant Val-Morin à Sainte-Agathe tracé dans les années 20 par les frères Gillespie.

Je suis parti de l’accueil Far Hills du parc régional Val-David-Val-Morin où il y avait un monde fou aujourd’hui. Je me souviens pas d’avoir vu autant de skieurs de fond dans un chalet d’accueil.

Par contre, quand je me suis engagé sur la Gillespie, après avoir traversé le lac Lavallée par la piste 10, je me suis retrouvé fin seule en forêt. À skier sur un sentier ayant l’air de ça...

J’ai fait à peine deux kilomètres sur la Gillespie, et je les ai trouvé très éprouvants. La piste est étroite tortueuse et surtout parsemé de montées et descentes très abruptes où on laisse beaucoup d’énergie. Une vraie piste de fou où j’en ai arraché joyeusement, même avec mais nouveaux skis hors-piste. Faut dire que les conditions ne sont pas encore idéales pour faire ce genre de ski dans les Laurentides. Il manque de la neige pour remplir certains creux et adoucir le relief.

Mon plus beau moment: quand je suis tombée sur cette chapelle qui semble avoir été reconvertie en habitation.

Je n’ai pas pu aller très loin sur la Gillespie parce que ma petite famille m’attendait au chalet Far Hills... et aussi parce qu’on ne s’aventure pas seul sur un piste pareille, casse-cou et isolée en forêt. 

Je suis rentré à mon point de départ par les sentiers entretenus du parc, après avoir empruntée un courte mais très pentue bretelle reliant la Gillespie à la piste 2 Vals. En me promettant de reprendre mon exploration de la Gillespie très bientôt...  

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Cette chapelle je crois qu'on la voit en levant la tête à notre gauche juste en quittant l'intersection gillepsie #4 juste avant d 'arriver au petit pont de la #33 . 33 faite en sens horaire .

Stephen Crockett a dit...

Gault et Tommy Gillespie étaient mes grands oncles. Je suis l'ancien propiétaire de leur maison d'enfance sur le chemin Gillespie à Saint-Agathe de ou la piste d'origine à commencé. En tout cas si jamais tu refais la piste j'aimerais faire avec quelqu'un car je n'ai pas encore essayé. Tu sais que à l'age de 19 ans Gault Gillespie a battu Jackrabbit dans une compétition après avoir skié 40km pour arriver au site de la competition... et ensuite 40km pour retourner à la maison. Stephen_crockett@hotmail.com