21 février 2009

La Clé des Bois

J’ai fait toute une journée de ski aujourd’hui à la Clé des Bois de Saint-Ferdinand.

Il faut dire que j’ai choisi la bonne journée pour visiter l’endroit. La région a reçu un méchant paquet de neige cette semaine et les pistes étaient fraîchement tracées. Bon, d’accord, il ventait pas mal. Mais sinon, les conditions étaient idéales.

C’est tant mieux parce que la Clé des Bois est justement un centre qu’il vaut mieux visiter quand les conditions sont bonnes. Car on y fait du ski «à l’ancienne», dans d’étroits sentiers entretenus à l’aide d’un traceur léger tiré par une motoneige.

Le centre offre une trentaine de kilomètres de pistes toutes tracées à une voie pour le style classique. L’attraction principale, c’est le sentier qui grimpe au sommet de cette montagne avant de redescendre vers le hameau voisin, Vianney.

C’est une randonnée d’environ 18 km que j’ai eu beaucoup de plaisir à faire aujourd’hui. Presque tous le trajet est classé très difficile et pour cause: il comporte à peu près 300 mètres de dénivellation. Quand on s’engage sur le sentier 5, on commence à grimper dans la montagne et ça monte presque sans arrêt pendant un bon cinq kilomètres.

Heureusement, il n’y a pas de passage vraiment abrupte et l’ascension n’est pas trop pénible. Une fois en haut, on est à 591 mètres d’altitude et on s’en rend compte. Le paysage de conifères enneigés m’a rappelé le sommet du Massif du Sud, une autre montagne des Appalaches qu’on peut gravir en ski de fond.



On a installé au sommet ce drôle de refuge. Eh oui, c’est un garage de toile. Mais que je suis arrivé là, le poêle à bois était bien chaud et c’était très confortable. Se retrouver sur un plancher de terre battu au beau milieu d’une randonnée de ski, c'est assez particulier.

Après le refuge, la piste se met à descendre et aboutit trois kilomètres plus loin au «centre-ville» de Vianney. À cette extrémité du réseau, la cabane de la patinoire extérieure du village sert de chalet d’accueil. Disons que c'est plus agréable de manger son lunch dans le garage du sommet.

Il m’a fallu une heure et demi pour rallier Vianney. Laissez-moi vous dire que le retour vers Saint-Ferdinand se passe beaucoup plus vite. Quand on se met à redescendre la montagne, on avale littéralement les kilomètres.

Par grands bouts, on descend comme un nuage, les deux skis dans les sillons, et c’est le bonheur total. Il faut toutefois se montrer prudent parce qu’il y a deux ou trois passages assez corsés. Comme le sentier est étroit et bordé d’arbres, ça doit être assez casse-gueule quand la piste est glacée et très rapide.

Tout ça donne une randonnée fantastique, peut-être ma meilleure de la saison. J’ai aussi été très bien reçu au chalet d’accueil, une cabane qui ne paie pas de mine mais où il y a l’essentiel: un bon poêle à bois, une toilette et quelques fauteuils confortables.

Conclusion: si vous aimez les sentiers étroits et accidentés ne ressemblant pas du tout à un site de compétition olympique, vous aurez beaucoup de plaisir à la Clé des Bois. Je vous souhaite seulement d’aussi belles conditions que celles dont j’ai profitées aujourd’hui.

4 commentaires:

Anonyme a dit...

merci pour toutes ces informations précieuses! Je suis une fanatique de ski de fond et ton site m'est d'une très grande utilitée puisque je vais partout au québec visiter les sites de ski de fonds et tes commentaires sont du même avis que les miens; donc, je m'avise d'écouter les tiens et de choisir les meilleurs endroits! milles merci

Anne a dit...

Voilà qui donne bien envie d'aller y voir de plus près... et d'en parler dans un article de Géo Plein Air auquel je collabore, notamment pour des articles ski de fond. Merci
Anne

Anonyme a dit...

Mais qu'est-ce que c'est que ces photos de chalets ? Nous voulons des photos de paysages pas des chalets... Suis un habitué de St-Fer. Prenez garde si c'est glaçé... Ne passe pas qui veut.

Anonyme a dit...

Ils ont refait le refuge au sommet de la 5. Ce n est plus ce cabane en toile. Un beau petit chalet en bois est maintenant en place. Je suis parti du 6e rang et l aller-retour est 10, 2 km au-lieu des 14km annonces...