08 décembre 2007

Ski de fond Val-Bélair


Vous êtes un gars ou une fille et vous êtes tannées d’attendre avec votre chum ou votre blonde quand vous faites du ski de fond ?

J’ai une solution simple: faites un bébé et tirez le dans un traîneau quand vous skiez avec votre chum ou votre blonde. Je vous garantis que vous allez moins attendre…

C’est ce j’ai eu l’occasion de constater aujourd’hui au centre de ski de fond Val-Bélair où on peut louer un tel engin.

J’ai fait cinq kilomètres attelé à mon traîneau. Je n’ai pas trouvé ça trop pénible, mais en montées on sent très bien qu’on traîne un poids supplémentaire. Le plus dur, c’est tout simplement de prendre le départ. Il faut chausser ses bottes, habiller le bébé, farter ses skis, installer le bébé dans le traîneau… Ça va me prendre quelques essais avant de trouver dans quel ordre effectuer toutes ces étapes.

La bonne nouvelle, c’est que j’ai vraiment aimé le centre de ski de fond Val-Bélair. Ses sentiers grimpe au flanc du Mont-Bélair et deviennent plus difficiles à mesure qu’on s’éloigne du chalet d’accueil. Un sentier classé très difficile conduit au sommet de la montagne qui se trouve à 485 mètres d’altitude. C’est une randonnée de 16 kilomètres que je vais certainement faire un jour. Je n’ai pas pu cette fois ci parce cette portion du réseau était fermé. Et puis avec bébé…

Ce que j’ai vu aujourd’hui m’a charmé. Tous réservés au style classique, les sentiers sont juste assez larges, bien tracés et intéressants. On skie toujours en forêt, parfois dans des conifères, parfois dans des feuillues.

En solo, j’ai parcouru la piste 6, une boucle de 6 kilomètres de niveau intermédiaire que j’ai beaucoup aimé. Elle grimpe assez haut en montagne pour qu’on ait droit à une belle descente quand on revient vers le chalet d’accueil.

Côté accueil, on est d’abord frappé par le très bas prix d’entrée : seulement 3$ pour un billet d’une journée. Il y a aussi une salle de fartage et une vaste réfectoires où on peut s’installer pour se réchauffer et manger son lunch… qu’il faut apporter parce qu’il n’y a pas de casse-croûte sur place.

D’après ce que j’ai vu, le centre attire surtout une clientèle de skieurs du dimanche. L’ambiance est familiale et décontractée. Du chalet d’accueil, on a une très belle vue de la région de Québec en contrebas.

Le centre ne possède pas de site Internet, mais on trouve ses coordonnées et le chemin pour s’y rendre sur le site du Regroupement des stations de ski de fond de la région de Québec.

3 commentaires:

jsb a dit...

Héhé! J'ai moi aussi bien aimé skier avec le Baby Glider quand notre garçon est né: c'est ma blonde qui m'attendait dorénavant (sauf quand elle voulait traîner le bébé... alors là j'attendais 2 fois plus!).

Pour réduire le temps de fartage, je fartais avant de partir de la maison mais je me suis acheté des skis à écaille il y a 2 ans (Rossignol evo tour) et vraiment, avec le traîneau, ça fonctionne super bien. Je les ai toutefois pris la semaine dernière pour skier sans bébé aux Sentiers du Moulin et ça n'avançait pas vite! J'y retourne demain - sans bébé - et là je vais faire un effort pour farter et aller vite!

Cool ton blogue... je ne l'avais pas vu avant aujourd'hui mais je lirai avec intérêt.

Francis Poisson-Gagnon a dit...

Un beau centre, très touristique! à conseiller à tous. Des montées difficiles et des descentes excitantes. On a une très belle vue d'en haut du Mont-Bélair.

Anonyme a dit...

Bonjour, L'adresse du lien du Regroupement des stations de ski de fond de la région de Québec ( RSSFRQ a changé. Voici la nouvelle

http://www.skidefondraquette.com