22 décembre 2020

En ski à la forêt Héritage

 La forêt Héritage, c’est d’abord une belle histoire.

Tout a commencé avec un paquet de sentiers tracés par des passionnés dans un îlot forestier resté intact, entre Saint-Anne-des-Lacs et Prévost. 

Ensuite s’est formée autour de ces sentiers une petite communauté qui a fini par donner naissance à un organisme qui s'est donné pour mission de protéger ce petit fief de plein air.

 

Mission en bonne partie accomplie : jusqu’à maintenant, Héritage Plein Nord a réussi à acquérir 58 hectares de terrain qui sont devenus un territoire protégé.

 

Cette «forêt Héritage» cache une dizaine de kilomètres de sentiers de ski de fond accessibles gratuitement et pourvu d’un charme particulier.   

 

L’entrée principale de ce réseau se trouve sur le chemin Fillion à Sainte-Anne-des-Lacs. On trouve là un stationnement et un pavillon abritant une grande carte de la forêt. 

 

C’est de là que je suis parti aujourd’hui sur mes gros skis nordiques puisque les sentiers de ski n’avaient pas été entretenus faute de neige en quantité suffisante; et j’ai fait une belle randonnée de début de saison.  

Quand il y a assez de neige, les sentiers de ski de la forêt Héritage sont tracés à la motoneige par le «bénévole en chef» de ce réseau, Anthony Côté, que j’ai eu la chance de rencontrer lors de ma première visite sur les lieux en 2016. 

Il ne faut toutefois par s’attendre à skier sur une piste de course parfaitement nivelée. Les sentiers sont plutôt sinueux et remplis de cassures de terrain à négocier.

 

Leur principal attrait, c’est qu’ils sont en bonne partie tracés au flanc d’une vallée qui leur donne un peu de relief.

 

Au fond de la vallée, il y a un ruisseau qu’on traverse par une passerelle placée à proximité d’un joli rapide. C’est au nord de ce ruisseau et du marais qu’il forme au milieu de la forêt qu’on fait le meilleur ski. Dans ce coin-là, les sentiers Bleu, Rouge et Mauve ne manquent pas de piquant. Le relief reste modeste, mais le tracé des pistes en tire le maximum.  

 

Le territoire qu’on sillonne à ski est petit, mais étonnamment sauvage et diversifié. C’est comme un résumé des Laurentides en miniature.

 

Beaucoup de travail a été abattu dans ces sentiers. À plusieurs endroits, on traverse des zones marécageuses sur de longues passerelles de bois qui sont une autre particularité de la Forêt Héritage.

 

Bref, voilà un bel endroit pour faire du ski un peu plus «sauvage» que dans un vrai centre de ski de fond. Alors si vous chercher un nouveau territoire à explorer sur vos skis… 

 

Dans les feuillus, il y avait pas mal de neige. Sous les conifères c'était beaucoup plus mince.

    
Une des longues passerelles qu'on trouve sur la piste Jaune. 





 

1 commentaire:

Martin et Guylaine a dit...

Salut Barclay, la forêt Héritage et les trails du Mt Habitant sont aussi de vastes réseaux de trails dédier au vélo de montagne entretenus par des passionnés. Le premier est officiel, mais le second est plutôt "underground", la municipalité de Saint-Sauveur commence à s'impliquer pour éventuellement faire des acquisitions de terrains mais le processus est lent et les villes ne voient pas encore l'intérêt de protéger du territoire pour leurs citoyens. Heureusement, certaines municipalités commencent à voir les effets positifs pour les sentiers(Ste-Adèle avec PASA et Saint-anne-des-lacs avec Héritage), qui devient aussi important dans le choix d'un futur lieu pour s'établir. Si c'est pas déjà fait, il ne te reste plus qu'à les parcourir en vélo de montagne. Bonne saison et au plaisir de te rencontrer à nouveau dans les trails!