03 janvier 2019

Comme chez nous au refuge de l'Alpage


Quand mon vieux père s’est invité chez moi pour les fêtes, j’ai tout de suite su où j’allais l’amener faire un tour dans le bois : au refuge de l’Alpage, dans l’arrière-pays de Sainte-Agathe. 

Pour cette sortie familiale, on est parti de chez Pierre Gougoux, le prof de plein air qui a transformé les montagnes derrière chez lui en terrain de jeu pour randonneurs.

Les jours de semaine, les Gougoux permettent aux randonneurs de se garer chez eux. Ça m’a donné l’occasion de rencontrer pour la première fois monsieur Gougou et de le remercier d’avoir créé un petit paradis du ski nordique. 

Mon père et ma blonde ont rallié le refuge de l’Alpage en raquette par le sentier de la Chouette. Fiston et moi avons bourdonné autour d’eux en arpentant les nombreuses courtes pistes de ski qui croisent le trajet de raquette.

On s’est bien amusé sur les sentiers. On a pris possession du refuge. On a chauffé le poêle. On a fait grillé nos sandwichs. On a pris des photos. Et on est revenu vers la civilisation avec de grands sourires.

On félicite mon père qui reste capable de faire quelques kilomètres sur ses veilles raquettes à l’âge de 78 ans !

4 commentaires:

David Huggins Daines a dit...

Quel beau récit!

Je suis passé le lendemain (vendredi) dans les sentiers de Sainte-Agathe. Très belle poudreuse le matin et en début d'après-midi qui s'est transformée en boules de neige collante en fin de journée. Avec la bonne neige et des peaux de phoque j'ai réussi à faire les sections qui me manquaient de la Gillespie (les "Chic-Chocs de Ste-Agathe" et la section entre la Catherine et l'Alpage). J'ai vu beaucoup de monde avec des gros skis de telemark!

Il semble qu'il existe un sentier balisé mais absent de la carte dont j'aimerais savoir plus - j'ai réussi avec beaucoup de peine à trouver l'entrée de la Castor en bas du Château Bleu, mais en me rendant à la SPCA j'ai manqué le départ de la Train du Nord à cause d'un panneau qui interdisait pas mal toute activité hivernale, la motoneige y compris, même si j'étais clairement sur une piste de motoneige... J'avait vu une autre piste un peu avant le champ de tir donc je l'ai suivi. Ça ressemble à une piste de ski nordique, avec des vielles balises, qui mène à un vieux panneau en bois indiquant les directions de la SPCA et du Château Bleu.

Est-ce qu'il s'agit d'un ancien tracé du Castor? Quelqu'un l'a clairement skié avant la dernière bordée...

Barclay a dit...

Hum, difficile. Je sais que la Castor continue en direction ouest après la SCPCA. C'était peut-être ça. Il me semble aussi avoir lu quelque part qu'autrefois, la Train du Nord continuait jusque à la gare de Sainte-Agathe, alors c'était peut-être ça aussi.

BF

David Huggins Daines a dit...

Voici le tracé: https://www.openstreetmap.org/way/661210487#map=17/46.06951/-74.26976

En fait sur ton billet de blogue sur le Castor (que j'aurais du lire avant de chercher la Train du Nord!) la deuxième photo montre une balise ronde en métal avec un genre de tache noir au milieu - ce sont les balises du sentier mystère.

Barclay a dit...

Très intéressant David. La tache noire sur la balise me semble ressembler à une silhouette de castor, alors c'est peut-être un ancien tracé de la Castor. Chose certaine, ce tronçon est super pour éviter d'avoir à marcher sur la rue Trudeau pour aller reprendre la Castor.

J'ai toujours pensé que la rue Trudeau passait sur l'ancien tracé de la Castor, ce qui expliquait pourquoi la piste est coupée en deux. Mais si le tronçon que tu as découvert est plus ancien, ça ruine ma théorie.

BF