12 février 2012

Club Les Fondeurs

Je suis allé dans les Cantons de l’Est en fin de semaine et j’y ai trouvé bien peu de neige. Mais j’ai quand même réussi à y faire deux belles sorties de ski.

Samedi, j’étais sur les sentiers de Plein Air Coaticook qui étaient en excellent état malgré la minceur de la couverture de neige. Et dimanche, j’ai fait une randonnée plus mouvementée, mais néanmoins intéressante, sur les sentiers du club Les Fondeurs à Saint-Denis-de-Brompton.

Le club entretient une quinzaine de kilomètres de sentiers tracés dans l’enclave formée par le Grand Lac Brompton, le Petit Lac Brompton et le Lac Montjoye. L’accès aux pistes se fait par des points d’entrée situés en bordure de rues. On trouve à chacun de ces points d’accès une belle carte du réseau.

J’ai commencé ma journée de ski en faisant une boucle d’à peu près six kilomètres par les sentiers 1, 4, 6 et 5. Le moins qu’on puisse dire, c’est que j’en ai vu de toutes les couleurs. La piste 1 était tracée à pas de ski... mais très cahoteuses en raison du manque de neige. La piste 4 était parfaitement nivelée... parce que des motoneiges l’avait emprunté. Et un VTT avait saccagé la 6 et la 5.

C’est souvent le problème avec ce genre de réseau. Comme ils ne sont pas sur le territoire d’un parc ou protégés d’une autre façon, les skieurs ne sont pas seuls à les emprunter.

Ce secteur du réseau sillonne un coin de forêt qui donne l’impression de se retrouver loin en forêt même si on est au beau milieu d’une zone habitée. Il n’y a pas vraiment de relief à part une bonne petite côte dans la piste 1. Mais il y a sûrement moyen de faire une bonne petite balade dans ce coin-là quand les conditions sont bonnes.

J’étais un peu déçu en reprenant ma voiture... mais j’ai retrouvé le sourire en faisant ma deuxième randonnée de la journée sur le sentier 3, une boucle de cinq kilomètres qui ceinture ce spectaculaire colline rocheuse à l’extrémité nord du lac Montjoye.

C’est simple: si cette piste-là était entretenue comme il se doit, et si personne ne s’y aventurait sans skis aux pieds, elle compterait parmi mes préférées au Québec.

Le terrain qu’elle parcourt est absolument extraordinaire. En quelques kilomètres, on skie en bordure du lac, sous une épaisse forêt de conifères, à travers des feuillus, au pied de jolies falaises rocheuses donnant l’impression d’être dans un canyon.

Je ne me suis pas ennuyé une seconde même si la piste avait été piétinée par des marcheurs et des raquetteurs. En faisant la piste dans le sens des aiguilles d’une montre, on grimpe graduellement dans la colline pendant les deux tiers du parcours. Puis on a droit à une électrisante descente coupés de plusieurs virages et cassures de pente. Elle m’a fait vivre mon plus beau moment de ma saison jusqu’à maintenant... même si je suis bêtement tombé dans le tout dernier virage.

J’ai aussi fait une courte excursion sur la piste 2 où j’ai eu la surprise de découvrir... des sillons en bon état. Cette piste-là fait quatre kilomètres et m’a semblé très bien. Un de ces jours, va falloir que je retourne la faire au complet.

Bref, si vous voulez faire une randonnée à Saint-Denis-de-Brompton, c’est dans ce secteur-là que je vous recommande d’aller. Je rêve déjà de refaire la 3 dans de la belle neige fraîche.


Aucun commentaire: