06 mars 2015

L'auberge des Glacis


J’aime la bonne cuisine et j’aime le ski de fond. Alors j’ai eu bien du plaisir à l’auberge des Glacis où j’ai passé une nuit durant la semaine de relâche.

Cette auberge est surtout reconnue pour sa bonne table servant notamment des spécialités lyonnaises. Mais elle possède une qualité encore plus importante à mes yeux: elle est raccordée au réseau de sentiers de ski du club sportif Les Appalaches par un très joli sentier d’accès commençant comme ceci...

Invitant, n’est-ce pas? Et ce n’est qu’un début puisque toute cette piste est superbe.

C’est un des beaux sentiers que j’ai vu cet hiver. En partant de l’auberge, on prend doucement de l’altitude en filant vers le sud et s’éloignant du fleuve Saint-Laurent. À quelques centaines de mètres du départ, on passe dans un champ d’où on a une très belle vue sur le Massif de la petite rivière Saint-François, de l'autre côté du fleuve. Et un peu plus loin on passe dans un véritable tunnel de conifères où c’est la pénombre éternelle.

Long de trois kilomètres, la piste permet d’accéder à la portion «familiale» du réseau de sentiers du club sportif Les Appalaches. C’est la douzaine de kilomètres de sentiers tracés en terrain peu accidentés se trouvant au nord-est du chalet d’accueil du club.

Même si ces sentiers n’ont pas la panache de ceux qui nous amènent en terrain montagneux, plus au sud, il y a une belle randonnée à faire dans ce secteur-là. Les paysages sont variés et il y a un petit refuge installé à mi-chemin entre l’auberge des Glacis et le chalet d’accueil du club.

On a couché à l’auberge un vendredi soir et c’était plutôt paisible. On a pris le thé qu’offre gracieusement l’auberge en fin d’après-midi. Et plus tard, on a pris un somptueux repas cinq services qui m’a permis de découvrir les quenelles lyonnaises – une genre de pâte contenant de la chair de brochet, de volaille ou de veau et formant un petit pain arrondie. Le miennes étaient à la volailles et arrosées d’une «sauce financière». Pas léger, mais succulent !

En résumé: sans doute une des plus belles auberges québécoises d’où on peut faire du ski de fond sans toucher à sa voiture.  


1 commentaire:

Anonyme a dit...

''J’aime la bonne cuisine et j’aime le ski de fond''. Tu aimeras certainement l'auberge Le vieux Foyer. Pas trop cher, bonne bouffe et en prime la passe de ski de fond est fourni avec un séjour pour le réseau du parc Dufresne . La #23 commence en arrière de l'auberge et t'amène soit au ''Far west'' ( #17 , 19 ) soit à la #15 . Deux bonne piste qui comme tu sais qui te feront digérer ...